Kantathérapie®

Dans la pensée indienne, la non-violence est l’un des principes fondateurs et porte un nom  : Ahimsa.  Ahimsa signifie plus exactement la non-nuisance à l'égard de la vie, de tout ce qui est vivant, sous toutes les formes. La non manipulation, la non-interférence. C’est ce principe qui a guidé Mahatma Gandhi toute sa vie pour œuvrer à la souveraineté de l’Inde.

 

D’où vient exactement le mot Ahimsa ?

L’Ahimsa est un concept très ancien, présent dans la pensée indienne depuis au moins 1.500 avant J-C, si n’est plus. Le principe de non-violence envers tout être sensible et vivant est mentionné dans un ensemble de textes sacrés, les Védas. Dans ces écrits, chacun est invité à ne causer aucun tort à tous les êtres vivants qu’il leur est étranger ou non. Il est important aussi de lire ces textes en ayant en tête que la pensée indienne est très marquée par la loi dite karmique ou loi de conséquentialité selon laquelle les actes nuisibles engendrent un karma négatif qui sera vécu dans cette existence ou une autre, et inversement, les actes positifs alignés avec la vie, engendrent un karma positif qui aura des effets positifs dans cette existence ou une autre. On comprend mieux ainsi l'importance de l'Ahimsa.

Un texte en parle particulièrement, il s’agit d’un recueil qui est l’œuvre de référence du Yoga : les Yogas sutras de Patanjali. Les Yogas sutras de Patanjali ce sont 195 sutras, ou petits versets, écrits environ 200 an av JC, par un sage d’origine indienne, Patanjali. Ces versets s’intéressent au fonctionnement du mental humain et expose les différentes façons de calmer, de maîtriser le mental (qui est le but véritable du Yoga) pour s’ouvrir à des niveaux de conscience plus élevés : le Samadhi, l’Eveil intérieur.

Dans cet ouvrage le yoga y est présenté sous formes de 8 branches ou Ashtanga Yoga (Ashtanga signifie Huit). Ces huit branches représentent différentes facettes du yoga :

-1ère branche : Yama, un ensemble de principes éthiques, de règles morales pour la vie en société

-2e branche : Niyama, un ensemble de règles de vie personnelles

-3e branche : Asanas, les postures 

-4e branche : Pranayama, la science de la respiration 

-5e branche : Pratyahara, le retrait des sens face au monde extérieur 

-6e branche : Dharana, l'attention, la concentration

-7e branche : Dyana, la méditation

-8e brache : Samadhi, l’état d'Unité avec l’Absolu, la Vie

 

C’est dans les Yamas, première branche citée par Patanjali, que nous trouvons l’Ahimsa parmi 5 autres codes de conduite à adopter en société :

-Ahimsa : compassion et non-violence, non interférence, non violation, non manipulation

-Satya : l’attachement à la vérité 

- Asteya : ne pas voler 

- Bramacharya : la chasteté, la non dispersion de son énergie 

- Aparigraha : ne pas convoiter

 

Ahimsa est donc le premier des Yama, ce qui symbolise bien son importance dans la pensée indienne ancienne dont la science du Yoga émane. Ne pas causer la souffrance, ni de dommage, respecter la vie humaine, mais aussi la vie animale, végétale et minérale. La vie sous toutes ses formes.

 

Ahimsa, une pratique très contemporaine et large qui touche tous les niveaux de l’existence...

Les sages indiens sont souvent en avance sur leur temps et leurs écrits ont encore un écho très fort des milliers d’années après ! Ahimsa englobe la non violation de notre environnement, la non manipulation du vivant, la non-violence vis-à-vis des autres règnes vivants, mais aussi et surtout, la non-violence vis-à-vis de soi- même. Parce que finalement tout part de là. Si la violence est en nous, elle se diffuse autour de nous car elle a besoin de s’exprimer d’une façon ou d’une autre. Par conséquent, faire la paix avec soi, c’est faire la paix avec la Vie !

Il est important aussi d'ajouter que la violence revêt de nombreuses formes : physique, et c’est souvent à cela que l’on pense en premier, mais aussi verbale (les mots sont des armes puissantes et dévastatrices), et même, elle prend des formes plus éthérées jusque dans nos pensées...Or de nos pensées, découlent nos paroles et nos actions...

D’où l’importance de travailler sur nous-même, sur notre mental… et c’est que propose le Yoga. L’un des premiers sutras de Patanjali est d'ailleurs : « Yoga Chitta Vrtti Nirodhah ». Ce qui signifie « Yoga, c’est établir le mental dans le calme ». Quelle perle de sagesse ! Car là réside la clé du vrai bonheur : un mental calme dans lequel les pensées sont maîtrisées c'est-à-dire porteuses d'Amour, de Joie, de Paix.

Comment s’inscrit Ahimsa dans la pratique du Yoga ?

L’Ahimsa est un principe fondateur du Yoga. Les postures (asanas) et le travail respiratoire (pranayama), la méditation, et tout ce qui est fait dans la pratique doit s’accompagner de cette exigence éthique. Le yoga ne doit occasionner aucune souffrance, aucune douleur physique. Les postures doivent toujours être confortables mais en même temps, avec cette fermeté nécessaire qui atteste d'un engagement total dans la pratique. C’est un juste équilibre à trouver, dans l’instant présent, dans une écoute profonde de nous-même, du corps, des émotions qui sont là, des pensées….

Or force est de constater qu’en Occident, le Yoga est essentiellement postural et se résume à une recherche de performance : plus de souplesse, plus de postures acrobatiques, avoir un corps plus musclé, plus svelte, tenir plus longtemps que le voisin ou la voisine sur le tapis d’à côté, rechercher la perfection, s’impatienter de ne pas y arriver… Toute cela, au risque d’aller jusqu’à la blessure… Ce qui est une totale ineptie car en total contradiction avec Ahimsa. Il est donc important de pratiquer en revenant à l’Essence de ce qu’est Yoga. Yoga signifie Union, Connaissance de Soi, Joie, Paix, Amour… C’est un art de vivre, de penser, de considérer l’autre, de se considérer soi-même, d’envisager la vie,… Le tout en faisant le lien entre le Cœur et la tête ! Quand les deux sont accordés l’Etre est alors capable du plus beau de Soi!

 

AUM


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.